15/12/2013

Les aristocrates sociaux | Québecois Libre | Gabriel Lacoste

Ce qui fait la popularité d'une vision de la société n'a rien à voir avec les arguments rationnels. Ceux-ci sont suspects aux yeux d'une majorité qui aime se faire raconter de belles histoires. Le succès des « grandes idées » politiques dans l'histoire est grandement dû à des experts conteurs.
À ce jeu, les nationalistes, les conservateurs et les socialistes ont définitivement damé le pion aux libéraux, qui peinent à se faire entendre à force de répliquer avec la plate et simple raison.
 C'est ainsi que les conteurs socialistes vous parleront d'un monde merveilleux qui commence avec l'émancipation de la classe ouvrière sous la bannière d'un pouvoir politique bienfaisant au service de son peuple. Les méchants, ce sont les riches capitalistes; c'est-à-dire les banquiers, les financiers, les patrons alliés avec les curés. Les bons, ce sont les mouvements de lutte pour des causes sociales comme le droit à l'éducation, à la santé, aux programmes sociaux, à l'égalité des sexes. Le danger qui plane, c'est la concentration de la richesse combinée à la destruction de planète Terre.... Suite...

 - Site du Québecois Libre